« Réalisateur aux 78 films, Shin s’est affirmé comme un vagabond cinématographique en explorant le potentiel du cinéma coréen sur le plan esthétique et technique, à travers tous les genres possibles. »

A COLLEGE WOMAN’S CONFESS 어느 여대생의 고백

de SHIN Sang-ok - 1958 - 100 min

SYNOPSIS

So-young, une jeune étudiante en droit, orpheline, se retrouve en difficulté après la mort de sa grand-mère qui lui payait ses études. Elle est obligée d’abandonner celles-ci et de trouver un emploi. Mais c’est une arnaque qu’elle va en fait mettre au point…

SHIN SANG-OK

Né en 1925, SHIN Sang-ok étudie les beaux-arts à Tokyo avant d’entrer dans le cinéma en 1946 comme assistant du réalisateur CHOI In-kyu pour HURRAH FOR FREEDOM. Il réalise son premier film THE EVIL NIGHT en 1952. Connu pour ROMANTIC PAPA (1960), RICE (1963), DREAMS (1967) et bien d’autres, il réalise 64 films pendant sa carrière en Corée du Sud, entre 1952 et 1978, jusqu’à son enlèvement par des agents nord-coréens. Il parvint à s’échapper de Corée du Nord pour rejoindre les États-Unis en 1986. Il travaille également comme producteur, exportateur et importateur de films à travers sa propre maison de production Shin Sang-ok Productions, rebaptisée plus tard Seoul Films, puis Shin Film.



Samedi 29 octobre - 10h30