ASURA : THE CITY OF MADNESS 아수라

de KIM Sung-soo - 2016 - 136 min

SYNOPSIS

L’inspecteur Han est sur le point de démissionner de la police pour rejoindre l’équipe du maire et devenir son homme de main. Le procureur veut absolument faire tomber ce maire véreux et ses troubles activités, et va tenter d’utiliser Han pour cela. Celui-ci va alors être entraîné dans un double jeu hautement dangereux…

LE COMMENTAIRE DE DAVID TREDLER, CHEF PROGRAMMATEUR DU FFCP

Film-événement de la rentrée du cinéma coréen, ASURA : THE CITY OF MADNESS marque les retrouvailles du réalisateur KIM Sung-soo et de l’acteur JUNG Woo-sung, quinze ans après MUSA : LA PRINCESSE DU DÉSERT. Pour l'occasion le cinéaste entoure son comédien fétiche de HWANG Jung-min et KWAK Do-won, qui se sont croisés cette année déjà dans THE STRANGERS de Na Hong-jin.
Dans cette cité gangrénée par la violence et la corruption, la lumière et l’espoir ne sont que de lointains concepts. KIM Sung-su développe une vision urbaine tentaculaire qui agrippe et fascine. Il est bien difficile d’y échapper aux griffes du mal qui emporte tout, tel un tourbillon continuel vers la nuit, poisseux et hypnotique. Les amateurs de films noirs coréens seront comblés, KIM Sung-su pousse là le genre à son paroxysme.

KIM SUNG-SOO

Né en 1961, KIM Sung-soo étudie la littérature anglaise à l’Université Sejong, puis le cinéma à l’Université Dongguk. En 1995, il tourne son premier long-métrage RUN AWAY qui est une version longue de son court-métrage DEAD END (1993). Ensuite, il réalise BEAT en 1997, CITY OF THE RISING SUN en 1998, MUSA, LA PRINCESSE DU DÉSERT en 2001 puis PLEASE TEACH ME ENGLISH en 2003. Après avoir passé dix ans sans tourner, il revient en 2013 avec PANDÉMIE. ASURA : THE CITY OF MADNESS est son 7e long-métrage.

« Les amateurs de films noirs coréens seront comblés. »


Samedi 29 octobre - 20h15
+ Q&A avec le réalisateur KIM Sung-soo et l'acteur JUNG Woo-sung
Mardi 1er novembre - 14h20
+ Q&A avec le réalisateur KIM Sung-soo et l'acteur JUNG Woo-sung