Aves plus de 3 millions d’entrées en Corée, ce film décortique les causes de la crise économique de 1997 en SE différenciant par son intérêt aigu pour les différences d'échelles et la multiplication des points de vue.


DEFAULT 국가부도의 날

de CHOI Kook-hee - 2018 - 1h54

SYNOPSIS

En 1997, la Corée du Sud fait face à une banqueroute totale de son économie. Han Shi-hyeon est à la table des négociations, une des rares femmes invitées à ce niveau de décision terriblement masculin, se refusant à abandonner toute souveraineté au FMI. Jung-hyak, lui, est un jeune trader ambitieux et opportuniste qui profite de ses connaissances et de son intuition de la crise imminente pour faire fortune. Gab-su, à la tête d'une toute petite société, est au contraire vite pris à la gorge par la situation. Ces histoires et trajectoires vont se croiser et révéler la perversité du système économique contemporain.

LE COMMENTAIRE DE FLORENT BOUTET, PROGRAMMATEUR AU FFCP

En décortiquant les causes de la crise économique de 1997, DEFAULT fait penser au premier film du réalisateur JC Chandor, MARGIN CALL, avec néanmoins une différence importante. Si ce dernier analysait également une banqueroute liée à l'économie et à la spéculation, DEFAULT se différencie par son intérêt aigu pour les différences d'échelles et la multiplication des points de vue. En effet, CHOI Kook-hee s'est appliqué à sonder à la fois les acteurs du monde bancaire coréen, mais également les plus humbles. Là où la démonstration aurait pu être confuse et trop technique, le film gagne en émotion et en humanité. Les différentes facettes du récit sont illustrées par la qualité du jeu des acteurs, Kim Hye-soo en tête, à la fois citoyenne coréenne mais aussi maillon essentiel de l'économie du pays. Face à elle on retrouve toute une galerie d'acteurs magnifiques, tel YOO Ah-in (BURNING) ou plus surprenant, Vincent Cassel, campant avec classe un membre du FMI sans scrupules, cynique à souhait. Le film a été un joli succès lors de sa sortie en salles en Corée avec plus de 3 millions d'entrées.

CHOI KOOK-HEE

Né en 1976, CHOI Kook-hee a étudié le cinéma à l’Université du Wisconsin aux Etats-Unis, puis à la Korea National University of Arts en Corée, après avoir tourné plusieurs courts tout au long des années 2000. Il a signé son premier long-métrage en 2016, SPLIT. DEFAULT est son deuxième film comme réalisateur.


Mercredi 30 octobre à 17h20 | Salle 1

Vendredi 1er novembre à 20h40 | Salle 2