« OLD LOVE est une errance mélancolique sur le temps qui passe, ce que l’on a été, ce que l’on est devenu, ce que l’on aurait pu, ou voulu, être. »


OLD LOVE 재회

de Park Ki-yong - 2017 - 1h29

SYNOPSIS

Un soir d’hiver, à l’aéroport d’Incheon, deux anciens amants tombent l’un sur l’autre par hasard. Il vient de mettre sa fille étudiante dans un avion pour l’Australie. Elle arrive tout juste de l’étranger où elle vit depuis des années. Ils se sont aimés dans leur jeunesse, et ne se sont plus revus depuis des décennies. Elle est seulement de passage en Corée, et doit repartir dans quelques jours…

LE COMMENTAIRE DE DAVID TREDLER, CHEF PROGRAMMATEUR AU FFCP

La première chose qui marque dans OLD LOVE, c’est l’atmosphère. Ces silences, ce cadre qui tient quasiment du documentaire. OLD LOVE est une fiction, mais c’est l’histoire racontée qui est une fiction, pas les lieux que les personnages traversent. Cet aéroport, ces rues, ce parc, le réalisateur en prend le pouls, la fiction y surgit sans déranger cette réalité dans laquelle les séquences s’animent. Ce sont des instants de vie bruts qui sont capturés, mais pas seulement. Des moments de cinéma de toute beauté éclosent devant la caméra, les personnages déambulent avec grâce. OLD LOVE est une errance mélancolique sur le temps qui passe, ce que l’on a été, ce que l’on est devenu, ce que l’on aurait pu, ou voulu, être. C’est un film sur la difficulté de revenir là d’où l’on vient, et sur les changements que l’on ne peut éviter. Ne plus être ce que l’on a été.

PARK KI-YONG

Né en 1961, PARK Ki-yong est sorti diplômé de la Korean Academy of Film Arts (KAFA) en 1987. Il a tourné son premier long dès 1990, GWANG, suivi notamment des remarqués MOTEL CACTUS en 1997, CAMEL(S) en 2002 ou plus récemment PICTURE OF HELL en 2016. Également scénariste, producteur et documentariste, PARK Ki-yong a enseigné à la KAFA et à la Dankook University Graduate School of Cinematic Content, deux des plus prestigieuses écoles de cinéma coréennes. Il a ainsi produit certains des films de ses étudiants, dont END OF ANIMAL, LA FRAPPE et 10 MINUTES, tous trois projetés au FFCP par le passé.


mercredi 31 octobre à 14h15
dimanche 4 novembre à 10h10