« proposition cinématographique puissante pour une Exploration dense et complexe d’une lutte de pouvoir au sein de l’Eglise. »


ROMANS 8:37 로마서 8:37

de SHIN Yeon-shick - 2016 - 2h13

SYNOPSIS

Gi-sup est diacre au sein d’une paroisse qui s’apprête à élire son nouveau pasteur. Joseph, qui est en conflit avec son mentor, le révérend Park, pour prendre la tête de la paroisse, fait appel à Gi-sup pour qu’il intègre son équipe. Les deux sont plus que des amis, ils sont de la même famille par alliance, et Gi-sup se plonge dans cette campagne avec ferveur. Mais sa découverte d’une face sombre de Joseph va remettre en cause son attachement à son ami, et à sa paroisse.

LE COMMENTAIRE DE DAVID TREDLER, CHEF PROGRAMMATEUR DU FFCP

Certains films vous prennent par la main pour vous raconter une belle histoire, chaleureuse, simple et bienveillante. ROMANS 8:37 n’est pas de ces films. Exploration dense et complexe d’une lutte de pouvoir au sein de l’Eglise, ainsi que d’une crise de foi d’un personnage tiraillé entre ce en quoi il croit et ceux qui représentent l’institution de sa foi, ROMANS 8:37 est une proposition cinématographique puissante. Nous plongeant d’emblée dans une atmosphère troublante à l’univers visuel soigné, SHIN Yeon-shick aime à tisser un film qui désoriente sans cesser de nous subjuguer, et dont il ne nous donne pas toutes les clés pour mieux nous inciter en tant que spectateur à construire notre propre réflexion. L’image de l’Eglise coréenne et ses magouilles hiérarchiques qui en ressortent n’est pas belle à voir, alors que le film qui prend corps sous nos yeux, au cadre et à la mise-en-scène précis, laisse une impression mémorable.

SHIN YEON-SHICK

Né à Séoul en 1976, SHIN Yeon-shick a signé son premier film comme réalisateur en 2003, PIANO LESSON, suivi de A GREAT ACTOR en 2005. S’il écrit parfois pour d’autres cinéastes, comme DONGJU : THE PORTRAIT OF A POET de LEE Joon-ik en 2015, il tourne régulièrement ses propres longs-métrages comme scénariste et réalisateur, comme THE RUSSIAN NOVEL (2012) ou THE AVIAN KIND (2014).

 


mercredi 31 octobre à 11h50
samedi 3 novembre à 12h20