« AVEC 7 MILLIONS D’ENTRÉES ENREGISTRÉES DEPUIS SA SORTIE EN AOUT, TUNNEL EST INDUBITABLEMENT LE SUCCÈS DE L’ÉTÉ AU BOX-OFFICE CORÉEN !  »

TUNNEL 터널

de KIM Seong-hun - 2016 - 126 min

SYNOPSIS

LEE Jung-soo est en route pour l’anniversaire de sa fille quand le tunnel qu’il traverse en voiture s’effondre. Le voilà coincé sous une montagne de béton et de terre, avec des secouristes peu préparés à une telle situation et un emballement médiatique prêt à dérailler. Avec peu de vivres à sa disposition, LEE Jung-soo va devoir lutter pour survivre.

LE COMMENTAIRE DE DAVID TREDLER, CHEF PROGRAMMATEUR DU FFCP

Deux ans après le jubilatoire HARD DAY, le réalisateur KIM Seong-hoon nous revient avec un film catastrophe explosif qui a fait sensation au box-office coréen cet été, attirant plus de 7 millions de spectateurs en salles. Divertissement ne se contentant pas de jouer sur la dimension ludique du genre, TUNNEL tisse un drame puissant tirant à boulet rouge sur la gestion de crise en Corée. Il réunit pour l’occasion devant sa caméra un trio d’acteurs irréprochables : HA Jung-woo, BAE Doo-na et OH Dal-su, qui à eux trois convoient parfaitement le suspense, l’émotion, l’humour et la révolte qui traversent le film. Vous retiendrez votre souffle, vous agripperez votre fauteuil, vous sentirez les larmes vous monter aux yeux, et vous rirez, aussi. Une vraie montagne russe émotionnelle qui fait de TUNNEL le film idéal pour ouvrir les festivités du 11ème Festival du Film Coréen à Paris.

KIM SEONG-HUN

KIM Seong-hun a réalisé en 2006 son premier long-métrage, la comédie HOW THE LACK OF LOVE AFFECTS TWO MEN, remarquée pour ses personnages pétillants et son rythme comique. Huit ans plus tard, il revient avec HARD DAY, son second film présenté en avant-première à la 46e Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Très bien accueilli par la critique, le film est également un succès populaire aux 3,4 millions d'entrées en Corée. TUNNEL est son troisième film.

 

Mardi 25 octobre - 20h
(cérémonie d'ouverture)

Jeudi 27 octobres - 20h15
+ Q&A avec le réalisateur KIM Seong-hun