« Tantôt comédie romantique, tantôt comédie sur la difficulté de communiQUER, WORST WOMAN déborde d’humour et de tendresse.  »

WORST WOMAN 최악의 하루

de Kim Jong-Kwan - 2016 - 94 min

SYNOPSIS

La journée d’Eun-hee aurait dû être simple. Mais trois hommes vont croiser le chemin de la jeune actrice et bouleverser ses plans. Un auteur japonais de passage à Séoul pour fêter la sortie de son roman, qu’elle rencontre par hasard ; son petit ami, star de la télévision, avec qui elle a rendez-vous ; et un ancien amant inattendu, qui risque bien de gâcher sa journée…

LE COMMENTAIRE DE DAVID TREDLER, CHEF PROGRAMMATEUR DU FFCP

De la douceur, de l’humour et de la romance pour clore ce 11ème Festival du Film Coréen à Paris ! Devant la caméra de KIM Jong-kwan, on retrouve la délicieuse HAN Ye-ri, la bouleversante réfugiée de SEA FOG, qui porte superbement ce film sur l’art de la dissimulation. Tantôt comédie romantique avec triangle amoureux, tantôt comédie sur la difficulté de communiquer, WORST WOMAN, découvert au Festival International du Film de Jeonju, déborde d’humour et de tendresse. Joli succès du cinéma indépendant au box-office coréen à la rentrée, il s’en dégage une atmosphère estivale et poétique, la promesse d’une douce caresse pour quitter le FFCP 2016.

KIM JONG-KWAN

Né en 1975, KIM Jong-kwan fait ses débuts en 2004 avec le film court HOW TO OPERATE A POLAROID CAMERA, projeté dans plusieurs festivals, y compris le 6e Festival International du Film de Jeonju et le 8e Festival du Film Indépendant de JeonBuk. Ses œuvres suivantes, SLOWLY (2005) et PHANTOMS OF THE ARCHIVE (2014), également projetées dans plusieurs festivals en Corée et ailleurs, seront primées à plusieurs reprises. En 2008, il réalise LOVERS, une compilation de ses propres courts métrages. Deux ans plus tard, son premier long métrage, COME CLOSER (2010), est sélectionné par le 15e Festival International du Film de Busan dans la section Panorama. WORST WOMAN est son second long métrage.

 

Mardi 1er novembre - 20h
(cérémonie de clôture)